Quelques heures après les frappes menées par les Etats-Unis et leurs alliés contre des installations du régime en Syrie, Vladimir Poutine a dénoncé les attaques avec “la plus grande fermeté”.

Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé samedi “avec la plus grande fermeté” les frappes menées par les Etats-Unis et leurs alliés contre des installations du régime de Damas en Syrie, en représailles à une attaque chimique présumée.

“La Russie dénonce avec la plus grande fermeté l’attaque sur la Syrie, où des militaires russes aident le gouvernement légitime à lutter contre le terrorisme, les actions des Etats-Unis empirent la catastrophe humanitaire syrienne et imposent des souffrances aux populations civiles” a déclaré le président russe dans un communiqué diffusé par le Kremlin.

Mais pour le président russe l’Histoire rendra compte de ces actions, «de la même manière qu’elle a retenu la culpabilité de Washington pour les massacres en Yougoslavie.»

Selon lui, ces actions n’auront pour effet que d’accélérer une nouvelle vague de réfugiés qui fuient la Syrie et la région alentour.




Vladimir Poutine estime que Washington a lancé «une agression contre un Etat souverain qui se trouve actuellement en première ligne de la lutte contre le terrorisme.»

La Russie a également annoncé convoquer une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU : «La Russie convoque une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU pour évoquer les actions agressives des Etats-Unis et de leurs alliés».

Noulive




Write a Comment

  • (will not be published)