Jul
10
2017

L’incroyable supercherie de Donald Trump




Pour être sûr d’arriver toujours le premier, Donald Trump rivalise d’ingéniosité. Sa dernière trouvaille en date concerne son golf de Bedminster. Selon les informations du New York Post, le président américain aurait débridé sa petite voiturette de golf afin d’aller deux fois plus vite sur le green que les autres joueurs. Une astuce, contraire à l’éthique mais que les autres golfeurs acceptent. “Les membres adorent ça. Donald Trump a un grand respect pour eux, et s’ils s’y étaient opposés il ne l’aurait jamais fait. Une des choses qu’il aime faire, quand et s’il leur passe devant, c’est de les saluer. Ils adorent vraiment la plaisanterie, comme monsieur Trump”, précise une source au New York Post. En même temps, on les imagine mal tenir tête au propriétaire des lieux, qui plus est au président des États-Unis.


L'incroyable supercherie de Donald Trump par 6MEDIAS




Jul
09
2017

C’est quoi ce test sur Facebook qui fait le buzz ?




Depuis plusieurs années Le réseau social Facebook a présenté son propre magasin d’applications en ligne. Baptisé “App Center”, le service est multiplate-formes et disponible sur ordinateurs, appareils mobiles utilisant Android de Google et iOs d’Apple. Pour les développeurs, le réseau social propose de créer des pages pour leurs applications. Pour être acceptées dans l’App Center, les applications devront ainsi obéir à une “guideline” stricte, obligeant par exemple à utiliser l’identifiant de Facebook pour se connecter

Créer une application Facebook peut être simple et rapide, mais requiert d’avoir quelques ressources à sa disposition. La première chose à savoir avant de se lancer est que Facebook n’héberge pas les applications. Pour en créer une, vous devez donc avoir accès à un serveur sur lequel vous pourrez la déposer. Ce serveur doit aussi être capable d’exécuter un des nombreux langages supportés par Facebook : PHP, ASP, Java, Perl… Passé cela, il suffit de quelques notions de développement Web pour réussir ! Chaque application est ensuite paramétrable depuis sa page fan

Depuis lors des développeurs du monde mettent chaque jour des applications sur Facebook et l’application de test de personnalité testony qui fait le buzz en Haiti est certainement l’oeuvre également de développeurs, cette application qui permet a chacun de créer son propre test a permis a des jeunes haïtiens sur le réseau social Facebook de s’amuser a créer des tests et l’on sait pas quand ils vont arrêter.
Si vous pensez que les questionnaires et tests de personnalité sur Facebook vous aideront à savoir qui vous-êtes,Nous avons une mauvaise nouvelle pour vous…Les tests de personnalité sont juste drôles et Soyez assuré ce n’est pas Facebook qui vous passe un test.




Jul
09
2017

Que faire pour replacer Haïti sur la carte touristique ?




Que faire pour replacer Haïti sur la carte touristique ?

Haïti fut dans les années quarante et cinquante une puissance touristique de la Caraïbe. Elle était considérée comme la première destination touristique ! Les Dominicains ont copié notre beau boulevard de la Cité d’exposition, au bord de mer… pour construire leur Malecón. Des hôtels luxueux qui recevaient des célébrités du cinéma mondial, de la mode, des personnalités politiques. Des avions qui ramenèrent des joueurs de jeux de hasard de Las Vegas vers nos casinos… Autant de souvenirs et de fiertés qui se remémorent, qui dansent encore dans la tête de beaucoup de gens et qui les rendent encore nostalgiques. Autant d’histoires qui se racontent et qui donnent à voir, à sentir Port-au-Prince, Cap-Haïtien dans leurs moments florissant de beauté, de gaîté, de vie culturelle.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Que devient notre pays ? Quelle est sa place sur la carte touristique ? Rien ! Mais que faire pour le replacer sur la carte touristique ? Voilà la principale question autour de laquelle Jean Camille Bisssereth, Ives Marie Chanel et Gérald Thérilien ont été invités à débattre à Forum du samedi 8 juillet.

Ces trois invités viennent des secteurs divers du tourisme, tels la cuisine, la restauration et de promotion (Gérard Thérilien et Ives Marie Chanel) et des événements comme l’agro et l’éco-tourisme (Jean Camille Bissereth). Chacun formule un ensemble de propositions pour le développement du tourisme. Ives Marie Chanel souhaite la création de couloirs ou de grandes régions touristiques incluant des infrastructures routières mettant en valeur des sites patrimoniaux historiques. Il invite, en outre, à un partenariat entre les Etats haïtien et dominicain et des tours touristiques des deux pays. Ce partenariat binational consistera à faire venir des touristes de la partie frontalière dominicaine en vue de visiter les sites du Nord, dont la Citadelle Henri. Ce qui générerait des emplois, des revenus dans cette région. Son projet ambitieux, qui concerne tout le grand Nord s’étendra vers la région du Sud et attirerait des touristes de la Jamaïque. Jean Camille Bissereth rêve, comme en témoignent ses différentes foires binationales sur l’écotourisme, d’un développement endogène basé sur l’attractivité des touristes locaux et de nos expatriés. Car pour lui, on n’est pas encore prêt à développer un tourisme de masse vu nos carences en infrastructures hôtelières et culturelles. L’agronome Bissereth prône également l’agro et l’éco-tourisme, des types de tourisme pour lesquels le pays dispose encore des capacités d’accueil. Il en veut pour preuve des sites naturels, des paysages forestiers encore vierges et nos patrimoines immatériels : notre musique, notre danse, notre folklore, nos arts… Mais pour ce faire, Ives Marie Chanel et Jean Camille Bissereth, tout en étant optimistes, pensent qu’il faut une vision et une volonté de nos dirigeants. Ce qui, à leur avis, nous manque beaucoup. De son côté, le restaurateur et traiteur Gérard Thérilien estime que le pays peut promouvoir sa cuisine. Reste à la structurer et à la standardiser. Il importe, selon lui, de se doter de gens compétents, honnêtes qui puissent, au plus haut sommet de l’Etat, appliquer une politique de développement touristique.




Au final, les trois invités de Forum conviennent des possibilités pour le pays de revenir à sa place primordiale, non celle de première destination comme dans le passé, mais à celle d’une grande attraction touristique de la région, à côté de la République, de Cuba ou de la Jamaïque. Ils croient tous à ce rêve. Reste qu’il se partage entre nous tous et qu’il y ait de la volonté afin d’en faire une réalité.

Jean Rommel Pierre
Radio Télé Caraïbes




Jul
09
2017

La Corée du Nord met en garde contre le risque d’une guerre nucléaire_ “Ne jouez pas avec le feu sur un baril de poudre”




La Corée du Nord a fustigé dimanche les manoeuvres militaires des Etats-Unis et de la Corée du Sud face à Pyongyang, accusant Washington et Séoul de faire progresser le risque d’une guerre nucléaire sur la péninsule vers un «point de basculement».

Les manoeuvres américano-coréennes effectuées samedi se voulaient une «réponse sévère» à de potentiels lancements de missiles par le Nord. Deux bombardiers américains ont ainsi détruit des batteries de missiles «ennemis», et des avions sud-coréens ont procédé à des tirs de précision contre des postes de commandement au sol.

«Ne jouez pas avec le feu sur un baril de poudre», a mis en garde le quotidien nord-coréen Rodong, porte-voix du parti unique au pouvoir, dans un éditorial accusant Washington et Séoul d’accentuer la pression avec leurs manoeuvres militaires conjointes.

«Avec leur dangereuse provocation militaire, les Etats-Unis font progresser le risque d’une guerre nucléaire sur la péninsule vers un point de basculement», écrit le quotidien, décrivant la péninsule comme «la plus grande poudrière du monde».

Pour Pyongyang, ces manoeuvres conjointes constituent «une dangereuse tactique militaire de bellicistes qui essayent de provoquer une guerre nucléaire sur la péninsule. Une simple mauvaise évaluation ou une erreur peut immédiatement conduire au déclenchement d’une guerre nucléaire, qui entraînera inévitablement une autre guerre mondiale», a averti le quotidien.




Jul
08
2017

Sénateur Jean Marie Salomon :” La Caravane de changement du Président Jovenel est démagogique”




Le sénateur salomon qui intervenait a l’émission ranmase de Radio caraïbes a qualifié de démagogique la caravane de Jovenel, pour le sénateur c’est de la Poudre aux yeux, Jovenel Moise est La Grenouille Qui Veut Se Faire Plus Grosse Que Le Bœuf a déclaré le vice président du sénat, il invite le président a se ressaisir en mettant en place un plan d’urgence pour le département du sud.

Noulive